La semaine sainte qui précède Pâques a une valeur particulière dans les pays d’Amérique Latine.

En effet, l’héritage catholique, venu d’Espagne et du Portugal, s’est fortement mêlé aux traditions populaires pour faire de cette célébration un moment fort. Au gré de cultures sud-américaines, la religion catholique se teinte d’autant de variations qu’il y a de cultures.

Et c’est ce qui fait tout le charme de ces fêtes de rassemblement.


Ayacucho au Pérou : la semaine sainte célèbre la famille

Célébrée avec la même ferveur que Noël, la semaine sainte est un moment avant tout familial et de partage. On se retrouve autour de plats à base de poisson et d’innombrables desserts. Et l’achat d’alcool est interdit du jeudi saint au lundi de Pâques!

A l’issue de cette semaine festive, la famille choisit son Judas, son ennemi. Ensuite on conjure le mal en brulant une statuette en carton à son effigie sur la place publique. On retrouve cette tradition au Chili et au Venezuela.

La fête de la semaine sainte la plus fastueuse du pays est certainement celle d’Ayacucho :

semaine sainte

crédit Viventura

semaine sainte

crédit viventura

 

 

 

 

 


Equateur : place aux cucuruchos

A Quito, la célébration de la semaine sainte est également une affaire très sérieuse, basée sur la pénitence. Des dizaines de milliers de personnes se rassemblent dans les rues pour assister à la procession Jesús del Gran Poder. La procession reprend le chemin que Jésus aurait fait jusqu’à la croix.  Les cucuruchos, c’est à dire des hommes des femmes habillés en violet de la tête au pied, qui souhaitent expier leurs péchés, marchent pieds nus, parfois enchainés, en portant une croix de bois.

semaine sainte

crédit tout-équateur-blog

semaine sainte

crédit tout-équateur-blog

semaine sainte

crédit viventura

 

 

 

 

 


Antigua au Guatemala : des tapis de fleurs

Les guatémaltèques préparent avec beaucoup de ferveur et d’attention des tapis de fleurs destinés aux parcours des processions. Ces tapis, chargés de détails magnifiques, sont aussi éphémères que splendides. En effet,  ils sont malheureusement instantanément détruit au passage de la première personne…

Ces véritables oeuvres d’art ne sont pas faites uniquement de fleurs : elles sont un mélange de sciure et copeaux de bois colorés, d’épines de pin… Et tous les habitants des ruelles concernées participent à la conception de ce chef d’oeuvre.

semaine sainte

credit global voice

semaine sainte

crédit dreamstime

semaine sainte

crédit palasantour

 

 

 

 

 


Retrouvez ici un reportage sur la semana santa