Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un site méconnu, mais pourtant inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1979. La cité de Tikal est un des innombrables bijoux que nous offre l’Amérique Latine.

Epicentre de la civilisation maya pendant plusieurs siècles, Tikal a dominé la Méso-Amérique au VI ème siècle. De nos jours, les constructions laissées par ces précurseurs constituent le fabuleux héritage de tout le peuple latino américain.

Imposant et envoutant, ce site archéologique de la civilisation maya n’a absolument rien à envier à sa cousine ultra touristique de Chichén Itzá au Mexique.

Au cœur d’une jungle luxuriante, 6 temples se dressent à près de 60 mètres de haut, et donnent à ce lieu unique un sentiment de majesté. La magie des lieux procure le sentiment que les mayas viennent tout juste de partir…

Montez les innombrables marches ou rendez vous sur la Plaza Major et un magnifique panorama s’offrira à vous.

Outre une dimension archéologique, Tikal constitue un patrimoine écologique, culturel et humain qu’il est indispensable de préserver. C’est pour cette raison qu’en 2008, la présidente guatémaltèque s’est lancée dans la création de ce parc national.

Tikal accueille aujourd’hui de nombreux festivals dédiés aux rites sacrés traditionnels pratiqués lors de cérémonies mayas modernes. Les esprits anciens de la puissante citadelle sont alors ranimés…

Un parc riche en matière architecturale, une ambiance unique, un site encore en grande partie inexploré… Une expérience à couper le souffle qui vaut le détour.

Pour vous y rendre, il faudra tout de même faire preuve de motivation ! Vous devrez effectuer un voyage de 7 jours en bus ou prendre un vol intérieur de 45 min entre Guatemala City et Flores dans le nord du pays. Le site se situe à 1H de route au Nord-Est de Flores.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’UNESCO : Tika

Et pour vous mettre l’eau à la bouche : vidéo